Coucou les Gossips!

Récemment j’ai fais plusieurs séances de Dermabrasion. Chaque expérience et réaction est différente mais je tiens à vous parler de la mienne pour éventuellement vous préparer et puis je sais que certains d’entre vous se posent des questions à ce sujet.

Dermabrasion, késako?

Tout d’abord, qu’est ce qu’une Dermabrasion?

Une dermabrasion est une technique de laser CO2 utilisée pour le traitement des rides ou dans mon cas, des cicatrices. Elle consiste à relisser la peau en relançant le processus de cicatrisation.
J’ai des cicatrices d’acnés très anciennes et profondes liées à des problèmes d’acnés chroniques depuis l’âge de 14 ans. Après plusieurs séances de ruaccutane, mon dermatologue m’a recommandé d’attendre ma majorité pour me lancer dans ce type d’expérience. C’est enfin à 27 ans que je me suis lancée après consultation de mon dermatologue qui a approuvé la nécessité de cette technique. Il a déterminé 4 séances pour mon cas. Demandez bien l’avis à votre dermatologue avant de vous lancer. Autre chose à savoir: malgré cette intervention, sachez que les cicatrices ne partiront jamais à 100%.

Séance 1:

Opération: technique au laser qui apporte une sensation de picotement mais apaisé par le froid émis par l’assistante et la crème anesthésiante posée 45 min avant la séance. Durée de la séance environ 20 min.

Jour j: Tout de suite après la séance, voici les symptômes: picotement, sensation de brûlure puis échauffement comme après une séance de sport ou un coup de soleil (tout à fait supportable).
Grosses rougeurs sur tout le visage. Tous ces symptômes passent au bout de 2h30 mais nuit difficile car couche de gras (crème Eucerin pour accélerer le processus de cicatrisation) sur le visage (gênant et on ne peux pas se tourner, on en mets partout).

Jour 2: peau sèche et desséchée car croutes qui se forment. Les plaques sont sèches mais moins rouge que le jour d’avant. Le baume Eucerin est pas agréable car il colle dans les cheveux et donne des boutons mais vraiment efficace.

Jour 3: Démangeaisons mais vraiment estompé, je commence à peler.

Jour 4: Pratiquement parti, je pèle, ma nouvelle peau arrive.

Reste des rougeurs sur plusieurs jours.

Séance 2:

Opération: séance moins douloureuse que la première fois mais plus longue et plus forte: 30 min (repasse plusieurs fois et à mis plus de puissance). J’ai également moins ressenti la douleur car la crème anesthésiante a agit plus d’une heure et toujours l’aide du froid (apporté avec une autre machine) durant la séance

Jour j: Douloureux jusqu’à ce que la peau se réveille de l’anesthésie.

J1: tout est ok

J2: commence à démanger

J3: difficile, gratte, démange.

Séance 3:

Opération: Très difficile cette fois-ci car la puissance était au maximum et il est passé 3 fois sur les cicatrices. De plus, il n’y avait pas l’assistante pour apporter l’effet froid. Autant vous dire que j’ai vraiment eu très mal lors de cette séance et que j’étais bien « arrangé »

Jour J: Donc, c’était très rouge et douloureux. Il faisait 30 degrés, j’étais sans clim dans la voiture et j’ai sentie des sensations d’échauffement renforcé par la chaleur, j’étais au bout de ma vie.

Les jours qui ressemblaient à mes autres expériences mais en plus intenses et les effets indésirables sont restés quelques jours de plus par rapport aux autres fois.

Conclusion expérience Dermabrasion

Voilà pour mes expériences, ma 4ème séance se fera en novembre. En effet, il n’est pas possible de faire ce type d’intervention l’été sous peine d’avoir des tâches de pigmentation ! Côté résultat: on constate une différence dès la première séance. De plus, les personnes de mon entourage on remarqué une amélioration. Donc oui c’est efficace et il y a un résultat: mes cicatrices sont moins profondes et moins voyantes.

Autre précisions que je tiens à apporter: il faut absolument se protéger du soleil durant les 10 jours qui suivent l’intervention. Sortez le moins possible et surtout mettez de la crème solaire. Enfin, il faut accepter d’être dévisagé car il n’y a pas d’arrêt maladie possible étant donné que c’est une intervention de type chirurgie esthétique et non médical. Aussi, je suis allez travailler parfois dans cet état et j’ai pris les transports en commun (une fois les congés écoulés, on a parfois plus le choix). Mais franchement on s’en fiche !

Vous avez déjà effectué une intervention de ce genre? Quelle est votre expérience esthétique ?

Bisous,

Partager :